Comment faire de l’élection communautaire un enjeu démocratique – retour sur un engagement électoral

Associer les habitants aux décisions, mettre en lien les acteurs du développement, œuvrer en commun avec le Département et la Région, créer un sentiment d’appartenance pour les habitants de l’Agenais, tels étaient les débats que nous voulions ouvrir à l’occasion des élections municipales de 2014, et au-delà.

Retour sur la vision que nous portons sur le devenir de l’intercommunalité Lire la suite

Agen : « Les inégalités entre les quartiers se creusent », selon Emmanuel Eyssalet

Sept mois se sont écoulés depuis les municipales. Sept mois pendant lesquels Emmanuel Eyssalet, qui effectue son premier mandat de conseiller municipal, et de surcroît son premier mandat de leader de l’opposition, a découvert le fonctionnement d’une municipalité et d’une agglomération. Le point, avec lui, sur ses premiers pas et sur les dossiers qui l’ont interpellé : mutualisation des services, rythmes scolaires, aménagement urbain, assises de la culture, sécurité, etc.

Sud-Ouest : Le maire d’’Agen et président de l’’Agglomération d’’Agen, Jean Dionis, a fait de la mutualisation des services entre la Ville et l’’Agglo une priorité. Que pensez-vous de ce projet ?

Je ne peux pas commenter grand-chose puisque je n’ai pas eu accès à l’’étude confiée à un cabinet spécialisé. Dans l’’absolu, je crois que la mutualisation est un bon moyen de faire des économies sur les services supports tels que les achats, la paye, les magasins…

En revanche, sur les postes opérationnels de catégorie C, l’’objectif à terme de ne pas remplacer un poste sur deux libérés par des départs à la retraite m’’inquiète.D’’ailleurs, Lire la suite

Agen : le cœur de ville bat plus fort, le pouls du Pin ralentit

Alors que la délibération numéro 3 à l’’ordre du jour du Conseil municipal d’Agen était on ne peut plus administrative – à savoir l’avenant à une convention de mandat concernant l’’éclairage des Cornières – Emmanuel Eyssalet n’a pas manqué d’émettre une remarque hors-cadre. Par le truchement d’un zoom arrière depuis le cœur de ville, duquel la délibération a été votée à l(’unanimité hier soir, le conseiller socialiste de l’opposition a choisi de focaliser l’attention des élus sur le quartier du Pin.1687723_6924268_800x400

« Nous sommes alertés depuis quelques mois par les résidents, les commerçants, concernant la sécurité, le stationnement, les chiffres d’’affaires en baisse.… Il ne faut pas abandonner le Pin. Ce soir, nous allons voter une délibération pour la rénovation des Cornières, un quartier déjà très attractif, sympa, qui marche très bien. Ou encore 1,3 million d’euros pour l’’embellissement de façades en centre-ville (lire par ailleurs). Alors, certes, au Pin, il y a eu le multiplexe. Mais le travail n’’est pas fini ». Lire la suite