«On s’opposera à la LGV et à la future gare»

Il n’y a pas de militant d’Europe Ecologie-LesVerts dans la liste d’Emmanuel Eyssalet. Le détail n’aura échappé à personne. N’empêche, la liste «Agen 2014.com» aura bien le soutien du parti écologiste. Lionel Feuillas, le responsable départemental des Verts, avait prévenu en fin de semaine dernière : «Pour avoir notre soutien, il faut deux choses, d’abord le non-soutien au projet de nouvelle ligne LGV sur le tronçon Bordeaux-Toulouse et le rejet du projet de ZAC sur Ste-Colombe portée par Jean Dionis».
Hier soir en prenant pour point de départ l’inauguration du pôle multimodal en milieu de semaine, Emmanuel Eyssalet confirma son opposition à la ligne LGV, «ou y a-t-il cohérence ? Inaugurer une gare à 14 millions d’€ quand il faudra en construire une autre à la campagne ! On s’opposera à cette ligne LGV, à quoi cela sert de gagner 30 minutes sur un Bordeaux-Toulouse quand il faut 5 h 30 pour parcourir les 170 km entre Agen et les Pyrénées ?» 201402031697-fullEt Emmanuel Eyssalet l’affirme, «aujourd’hui, c’est 14 millions d’€ mais on verra apparaître des avenants après les élections !» Pour ce qui est de Sainte-Colombe-en-Bruilhois, «la conséquence sera un total déséquilibre de l’agglo d’Agen, ce projet on doit le combattre». Et la tête de liste de la gauche unie pour les municipales de mars prochain s’étonnait, «alors que rien n’est encore fait» des propos de Jean Dionis qui ne parle plus que du pont de Camélat «alors qu’il y a six ans il parlait surtout de la RN 21». Ce projet de RN 21 est essentiel pour Emmanuel Eyssalet, «renforcer le tissu économique, touristique et culturel d’Agen passe par des rapprochements avec l’agglo de Villeneuve et Nérac». Une politique cohérente, c’est, à l’évidence, «jeter des passerelles entre le Villeneuvois et l’Agenais».

J.-L. A.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/02/03/1809289-opposera-lgv-future-gare.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*