Que le réveil est difficile !

Le 23 mars dernier, 22 % des électeurs agenais ont fait le choix de la liste d’Union de la Gauche « Demain Ensemble ». Nous remercions chaleureusement les Agenaises et Agenais qui nous ont exprimé leur confiance. Mais ces élections ont aussi été marquées par le retour d’élus frontistes, en nombre important. A ce titre, tous les quatre, nous serons plus vigilants que jamais.

Nous porterons notre engagement pour les Agenais, avec la volonté de défendre nos valeurs comme nous l’avons fait lors du « débat d’orientation budgétaire » en dénonçant :

  • la baisse des investissements, après des années de surinvestissement pour motif électoral ;
  • la réduction à venir des services municipaux et l’augmentation des tarifs et redevances.

Depuis plusieurs mois, chambre régionale des comptes à l’appui, les finances de la ville étaient présentées comme rassurantes et luxuriantes.

Pour être réélu, le Maire a énormément investi. Le voici réélu et il livre aujourd’hui aux Agenais la triste réalité des finances municipales. Des lendemains qui déchantent avec des investissements réduits de près de 40 % à compter de 2015 après plusieurs années d’investissements significatifs dont le caractère préélectoral est aujourd’hui avéré.

Mais au moins les choses sont claires, les finances vont se dégrader à partir de 2017 et la dette de la ville va croître pour s’élever à plus de 37 M€ en 2020.

Le  budget tout comme les éléments de programme qui nous ont été présentés manquent de vision à moyen et long terme, de dynamisme et de solidarité. Pire, ils n’ont pas donné lieu à de véritables débats.

Cependant, malgré la légitime amertume que nous ressentons, nous accomplirons notre travail d’opposition en étant à la fois constructifs et force de propositions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*