Rencontre-débat avec Emmanuel Maurel le 23 novembre à Agen

Maurel23novembreL

Dans un monde bouleversé, l’Europe et la France traversent une crise profonde, crise économique et sociale bien sûr mais aussi crise de confiance dans la politique. Trop souvent, nos concitoyens doutent de l’efficacité de leur vote tant la distance entre les programmes de campagne et les actes semblent se creuser. Les militants socialistes quant à eux, sont désorientés, ne pouvant s’exprimer sur les choix politiques du gouvernement présentés comme incontournables alors qu’ils perçoivent des écarts entre le programme qu’ils ont écrit et voté ensemble pour le présenter au candidat de notre parti et dont ils ont fièrement défendu et porté les 60 engagements pour mener la gauche aux responsabilités.

Les militants ont été invités à définir « l’identité socialiste ». C’est dans cet esprit que notre courant Maintenant la gauche a déposé, à l’occasion des états généraux, un manifeste pour une alternative à gauche, ici et maintenant. Bon nombre de nos propositions partent des engagements pris pendant la présidentielle devant les Français.

Cependant, ces considérations, aussi importantes soient-elles, ne peuvent se substituer à l’indispensable débat. C’est pourquoi, à l’initiative des mandataires de notre courant en Aquitaine, nous proposons de présenter le « Manifeste pour une alternative à gauche ici et maintenant » lors d’une réunion à Agen le 23 novembre prochain.

Les militants sont en attente de rencontres et de débats au sein de notre parti. Ce moment d’échanges ouvert à tous contribuera également à faire vivre les valeurs socialistes et de démocratie interne que nous portons tous. Des militants MLG d’Aquitaine et Midi-Pyrénées seront présents :

Rencontre-débat avec Emmanuel Maurel* – député européen, membre du BN du PS, premier signataire de Maintenant la Gauche

Dimanche 23 novembre 2014 de 10h à 13h

Restaurant le Saint-Jacques

1-5 rue Félix Aunac 47 000 Agen

* Lors de la dernière élection du premier secrétaire du PS Emmanuel Maurel avait fait 42% de voix dans le Lot et Garonne face à Harlem Désir.